Objectifs

« Association des Collectivités Publiques Utilisatrices de Systèmes Intertechnique ».


L'objectif initial était de regrouper des collectivités locales et leurs établissements publics autour du système d'exploitation et de la base de données « PICK », dont la société Intertechnique avait l'exclusivité de la distribution en France.

 

Les points forts de son action :
Progressivement l'évolution de l'activité de l'association se fait autour des progiciels développés à partir de cette base de données : essentiellement les progiciels développés par la société SEREFI.

Des groupes de produits régionaux et nationaux se constituent permettant une évaluation des versions, puis un groupement d'achat pour les pré-imprimés.

Un salon de progiciels faisant appel au même système d'exploitation est régulièrement organisé.
Un secrétariat permanent se met en place pour coordonner toutes ces activités.

 

Progressivement les membres s'associent pour élaborer des produits inexistants sur le marché. Ainsi se met en place une bourse de logiciels développés en interne dans les villes, puis, sur l'initiative d'un certain nombre de villes participantes, un groupe de travail participe à la création d'un progiciel de gestion du patrimoine qui aboutira au progiciel COLBERT qui obtint le prix « puces de silicium » en 1994.


Le point le plus important à été, néanmoins dans les années 1990, la constitution d'un groupe de pression de plus de 90 collectivités, qui a su faire valoir ses intérêts auprès de sociétés partenaires en pleine mutation et peu préoccupées alors, de leur clientèle, et ainsi préserver l'outil de travail et les investissements de ses membres.

 

Les profonds changements des systèmes d'exploitation et de l'environnement informatique des collectivités territoriales, ont amené l'association à s'interroger sur son devenir dès 1994 et, en 1998, lors du rachat de O2I par CIRIL, à changer de dénomination.

 

Le nom de « Association des Collectivités Publiques Utilisant des Systèmes d'Information » dénote une volonté d'élargir les thèmes abordés et la coopération.